Epagneul à perdrix de Drenthe

Cap sur la polyvalence d’un épagneul bien né

Trouver l’aliment adapté à mon Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe

À propos du Epagneul à perdrix de Drenthe

Chien idéal pour la chasse en terrains variés. Il chasse en restant à portée de fusil. Conserver le contact avec le chasseur est apparemment chez lui une qualité innée. Un des traits caractéristiques s’observe chez de nombreux chiens de cette race : pendant la quête, la queue décrit un mouvement circulaire, surtout lorsque le chien a connaissance des émanations du gibier. Lorsqu’il est près du gibier, le chien attend que le chasseur s’approche et lorsque celui-ci tarde, il tourne la tête pour le chercher des yeux. Ses facultés d’adaptation font qu’il est capable de chasser toutes sortes de gibier en plaine et au marais. En outre, c’est un bon rapporteur et il excelle à retrouver le gibier perdu. Chien bien proportionné, à la musculature sèche, pur dans ses lignes. Son corps révèle la puissance et aussi la capacité de courir à la vitesse qui convient à un chien de chasse. Son museau, en forme de coin, est de longueur légèrement inférieure à celle du crâne. Les lèvres sont assez sèches et non pendantes. Son corps, de longueur légèrement supérieure à la hauteur au garrot est donc de forme légèrement allongée.

Nom d’origine

Drentsche Patrijshond

Pays d’origine

Pays-Bas

Autres noms

Chien / de / perdrix / de / Drenthe

Toilettage

Catégorie

Braccoïde

Taille

Medium (11-25 kg)

Trouvez l’alimentation adaptée pour votre chien Medium (11-25 kg)

Le saviez-vous ?

Bien que le pelage ne soit pas réellement long sur le corps, il en donne l’impression à cause des oreilles bien fournies, du poil quelque peu plus abondant au cou et à la poitrine, des franges aux membres antérieurs et postérieurs et grâce à la queue touffue et abondamment fournie de tous côtés.

tete

Crâne assez large et très légèrement bombé. Sur la ligne médiane un sillon presque imperceptible va du stop peu marqué jusqu'au milieu du crâne en direction de la protubérance occipitale modérément développée. Les yeux sont de grandeur moyenne et de forme ovale, ils expriment l’intelligence du chien de chasse et la gentillesse.

oreilles

Pas lourdes, attachées haut, dès leur point d’attache elles tombent bien accolées à la tête sans former de plis

corps

Le cou de longueur moyenne forme avec le dos droit et le rein une ligne harmonieuse qui aboutit à la croupe légèrement inclinée.

queue

Elle est attachée assez haut et dans sa longueur, elle doit atteindre la pointe du jarret

robe

Robe blanche avec des plages marron, mouchetée ou non.

poil

Pelage dense qui couvre bien le corps

mâle
58 à 63 cm
55 à 60 cm
femelle

Acheter un Epagneul à perdrix de Drenthe

Retrouvez toutes les annonces de chiens à vendre à proximité

Le Epagneul à perdrix de Drenthe en quelques mots...

Cette race s’est développée au cours du XVIème siècle à partir de chiens qui provenaient d’Espagne en passant par la France, et qu’on appelait « Spioenen » ou « Spaniolen ». Aux Pays-Bas, on leur donna le nom de « Patrijshond », c’est-à-dire « chien de perdrix ». Dans l’est du pays, surtout dans la province de Drenthe, ces chiens furent élevés en race pure sans aucun mélange avec d’autres races étrangères comme ce fut le cas ailleurs. Le 15 mai 1943 la race fut officiellement reconnue par le Raad van Beheer op Kynologisch Gebied in Nederland. Ce projet fut vivement encouragé par la Baronne van Hardenbroek et par Messieurs van Heek junior et Quartero. Cette race est apparentée au « Petit Münsterländer » (Petit épagneul de Münster) et à l’Epagneul Français. Le 5 juin 1948 le club de race responsable fut créé sous le nom de « Nederlandse Vereniging de Drentsche Patrijshond ».

Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe
Epagneul à perdrix de Drenthe