À propos du Beagle Harrier

Le Beagle Harrier, comme son nom le suggère est le fruit du croisement de deux races anglaises, mais sa création est l’œuvre d’un groupe d’éleveurs français, à la fin du XIXème siècle.Il offre un compromis entre les deux races mères en présentant une construction harmonieuse et élégante. C’est en 1987 qu’une toilette du standard initial permettra de préciser les qualités inhérentes à ce chien courant : lièvre, renard, chevreuil ou sanglier, le Beagle Harrier témoigne des qualités lui permettant de passer habilement d’une chasse à l’autre, d’un petit gibier à un « cochon sauvage ».Un autre type de chasse est très en vogue avec lui, la chasse du chevreuil à tir

Nom d’origine

Beagle Harrier

Pays d’origine

France

Toilettage

Catégorie

Braccoïde

Taille

Medium (11-25 kg)

Trouvez l’alimentation adaptée pour votre chien Medium (11-25 kg)

Le saviez-vous ?

Malgré son nom à consonance anglaise, le Beagle Harrier est le fruit d’une sélection opérée en France afin de répondre à un besoin précis en termes de méthode de chasse

tete

Moyennement forte avec un crâne assez large et assez volumineux

oreilles

Plutôt courtes et demi-larges ; leur attache se situe sur la ligne de l’œil

corps

Dos court, bien soutenu et musclé, rein fort et musclé, il peut être légèrement harpé, poitrine bien descendue

queue

De longueur moyenne

robe

Tricolore (fauve à manteau noir et blanc), sans attacher d’importance au manteau, avec feux plus ou moins vifs, pâles ou charbonnés. Puisqu’il y a des Harriers gris, les tricolores gris ou les blancs-gris ne sauraient être disqualifiés ni pénalisés du seul fait de leur couleur.

poil

Assez épais, pas trop court mais plat

mâle
45 à 50 cm
45 à 50 cm
femelle

Acheter un Beagle Harrier

Retrouvez toutes les annonces de chiens à vendre à proximité

Le Beagle Harrier en quelques mots...

Le Baron Gérard, considéré comme le père du Beagle Harrier, sélectionna sa race sur ses aptitudes, notamment l’endurance et l’obstination dans l’action, afin de pouvoir suivre les battues à cheval, sans se désunir et généralement en meute. D’où un tempérament nécessairement facile à éduquer et plein d’enthousiasme.

Beagle Harrier