CHAT DES FORETS NORVEGIENNES

Mariages autorisés avec d’autres races : aucun.

Voir la vidéo
x

Trouver l’aliment adapté à mon CHAT DES FORETS NORVEGIENNES
CHAT DES FORETS NORVEGIENNES

À propos du CHAT DES FORETS NORVEGIENNES

Ce chat existe depuis très longtemps dans toute la Scandinavie. De nombreuses légendes décrivent un grand chat à queue longue et épaisse. Thor, le plus puissant des dieux, ne serait pas arrivé à le soulever. Freya (ou Freyja), déesse de l’amour et de la fécondité, conduisait un char tiré par des chats. La Norvège est le pays d’origine de ce  »chat-fée ». Mais les Vikings, au VIIIe siècle, auraient-ils ramené d’Asie Mineure (Caucase, Anatolie…) des félins pour chasser les rats qui infestaient leurs drakkars ? Des tribus d’Europe centrale ou d’Asie, repliées en Scandinavie, avant le Moyen-Age, auraient-elles également introduit des chats ? Face au climat très rigoureux de cette région, ces chats venus d’ailleurs, vivant à l’état sauvage, doivent développer une épaisse fourrure double, isolante, imperméable. Leur poids et leur taille augmentent. Ce Chat des Bois deviendra progressivement un chat de ferme.     Vers 1930, des éleveurs norvégiens débutent un programme de sélection afin de conserver cet animal et d’allier la rusticité à la beauté de sa fourrure. Des sujets sont présentés en exposition à Oslo. La race est reconnue en 1972. Un club de race et un premier standard voient le jour en 1975. En 1977, la F.I.Fe homologue la race. Un standard officiel est rédigé, puis modifié afin d’éviter toute confusion avec le Maine Coon. Signalons à ce sujet, que le chat  »Nrcoon » est issu du croisement du Norvégien avec le Maine Coon. Les premiers sujets sont arrivés en Allemagne et aux Etats-Unis en 1979, en Grande-Bretagne en 1980, puis en France en 1982. La Suède posséderait la plus grande population de Norvégiens. Ce chat remporte un très grand succès dans les expositions. Son aspect sauvage, sa beauté naturelle, sa robustesse sont très appréciés.

Nom d’origine

Skogkatt, Norsk Skogkatt, Skaukatt, Wegrie

Pays d’origine

Norvège

Pelage

Poils mi-longs

Trouvez l’alimentation adaptée pour votre chat

Le saviez-vous ?

Robe double. Poil mi-long, sous-poil très épais, laineux. Les poils de couverture lisses, luisants, huileux, sont imperméables. La robe est irrégulière, plus courte sur les épaules, devenant progressivement plus longue sur le dos et les flancs. Un jabot, une collerette et des culottes bien fournies complètent la fourrure. Toutes les couleurs sont reconnues sauf le colourpoint, le chocolat et le lilas le cinnamon, le faon et le patron burmese. Toute quantité de blanc est acceptée.

tete

Forme triangulaire, aussi longue que large. Front plat. Profil droit sans cassure. Le museau suit la ligne de la tête, sans pinch. Nez de longueur moyenne. Menton ferme, carré plutôt que rond, jamais pointé. Les premiers Norvégiens avaient une tête moins longue et leur profil était moins droit qu’aujourd’hui.

oreilles

Moyennement grandes, larges à la base, bien ouvertes et légèrement arrondies aux bouts. Bien espacées, placées sur les côtés de la tête, de telle manière que le coin externe le plus bas suit la ligne de la tête au menton. Poils longs à l’intérieur. Des bouts à la Lynx (Lynx tips) sont souhaitables.

yeux

Grands, en amande, placés légèrement en oblique. Toutes les couleurs sont acceptées, mais leurs meilleures couleurs sont le vert ou l’or. Les yeux bleus, cuivre et impairs sont acceptés chez les chats blancs.

cou

Massif, robuste, donnant une impression de puissance. Modérément long avec une poitrine large, arrondie. Ossature lourde et musculature substantielle.

corps

Massif, robuste, donnant une impression de puissance. Modérément long avec une poitrine large, arrondie. Ossature lourde et musculature substantielle.

pattes

Moyennement longues, musclées, droites. Les pattes de derrière sont plus longues que celles de devant, si bien que la croupe est plus haute que les épaules. Forte ossature. Cuisses bien musclées. Pieds grands, ronds avec des touffes de poils longs entre chaque doigt.

queue

Longue, portée haut, pouvant toucher le cou. Large à la base, hirsute, s’effilant au bout.

robe

Robe double. Poil mi-long, sous-poil très épais, laineux. Les poils de couverture lisses, luisants, huileux, sont imperméables. La robe est irrégulière, plus courte sur les épaules, devenant progressivement plus longue sur le dos et les flancs. Un jabot, une collerette et des culottes bien fournies complètent la fourrure. Toutes les couleurs sont reconnues sauf le colourpoint, le chocolat et le lilas le cinnamon, le faon et le patron burmese. Toute quantité de blanc est acceptée.

Acheter un CHAT DES FORETS NORVEGIENNES

Retrouvez toutes les annonces de chats à vendre à proximité

Le CHAT DES FORETS NORVEGIENNES en quelques mots...

Ce chat, très sûr de lui, est doté d’une grande stabilité caractérielle. Sociable, d’un caractère facile, calme mais également joueur, il accepte ses congénères, les chiens et les enfants. Sa voix est douce. Rustique, robuste, sportif, d’une souplesse étonnante, grimpeur averti, le Norvégien est un redoutable chasseur. S’il doit vivre en appartement, un arbre à chat est indispensable. Un vaste jardin est souhaitable d’autant que sa fourrure est plus belle quand il vit en plein air. Sa maturité, très lente, n’est atteinte qu’à l’âge de 4 à 5 ans. Son entretien est aisé. Brossage et peignage réguliers pour éviter la formation de bourre. Lors de la mue, qui est importante, un brossage quotidien est nécessaire.