TONKINOIS

Mariages autorisés : Burmese croisé avec le Siamois donnant en première génération le Tonkinois.

Trouver l’aliment adapté à mon TONKINOIS
TONKINOIS

À propos du TONKINOIS

Une nouvelle race, créée en Amérique du Nord et au Canada dans les années trente, en croisant le Siamois avec le Burmese, baptisée alors Siamois doré, et qui n’attira guère le public. Notons qu’à cette époque le Siamois était plus fort, plus robuste, et le Burmese moins rond qu’aujourd’hui. Il a fallu attendre 1960 pour que ce chat rebaptisé Tonkinois soit enfin apprécié. Il est reconnu en 1974 par la Canadian Cat Association et en 1978 par la C.F.A. . Le Tonkinois, populaire aux Etats-Unis, reste rare en Europe.

Nom d’origine

Golden Siamese

Pays d’origine

Etats-Unis, Canada

Pelage

Poils courts

Trouvez l’alimentation adaptée pour votre chat

Le saviez-vous ?

Courte, fine, soyeuse, d’un brillant lustré, luxuriante, bien couchée sur le corps comme celle du vison (Mink). Couleurs : marques caractérisées du Siamois, sur un fond de robe plus foncé se rapprochant de la couleur d’origine du Burmese. Ces marques se fondent progressivement dans la robe, sans contraste net comme chez le Siamois.La couleur définitive n’est pas atteinte avant l’âge de 16 mois et a tendance, comme chez le Burmese et le Siamois, à foncer tout au long de sa vie.Les couleurs sont les mêmes que chez le Burmese, mais légèrement atténuées.Citons  :- Natural mink (sable chez le Burmese  seal chez le Siamois) (vison naturel) : corps brun chaud moyen et extrémités chocolat foncé. – Champagne mink : corps chamois crème, extrémités brun clair. – Blue mink : corps bleu-gris doux, extrémités bleu moyen à ardoise. – Platinium Mink : corps gris argenté très pâle, extrémités argentplus foncé. – Honey mink (vison miel) : corps doré à ambre abricot, extrémités brun rougeâtre. La C.F.A. ne reconnaît pas l’Honey mink.

tete

Vue de face, semblable à un triangle équilatéral aux contours arrondis.De taille moyenne, un peu plus longue que large. Pommettes hautes. Museau de longueur moyenne, carré avec un break léger. Nez avec un stop très léger. Faible pinch. Menton ni proéminent ni faible.

oreilles

De taille moyenne, larges à la base, aux bouts arrondis. Poils très courts laissant voir la peau.

yeux

En forme de noyau de pêche, bien séparés et placés en biais.Couleur bleu-vert, aigue-marine ( »aqua » en anglais).

cou

Ni léger ni compact. Type semi-étranger. La croupe est légèrement plus élevée que les épaules. Ossature moyenne. Musculature bien développée.

corps

Ni léger ni compact. Type semi-étranger. La croupe est légèrement plus élevée que les épaules. Ossature moyenne. Musculature bien développée.

pattes

Pattes arrière légèrement plus longues que celles de devant. Musculature bien développée. Pieds ovales.

queue

De longueur moyenne, large à la base mais sans être épaisse, s’effilant légèrement à son extrémité.

robe

Courte, fine, soyeuse, d’un brillant lustré, luxuriante, bien couchée sur le corps comme celle du vison (Mink). Couleurs : marques caractérisées du Siamois, sur un fond de robe plus foncé se rapprochant de la couleur d’origine du Burmese. Ces marques se fondent progressivement dans la robe, sans contraste net comme chez le Siamois.La couleur définitive n’est pas atteinte avant l’âge de 16 mois et a tendance, comme chez le Burmese et le Siamois, à foncer tout au long de sa vie.Les couleurs sont les mêmes que chez le Burmese, mais légèrement atténuées.Citons  :- Natural mink (sable chez le Burmese  seal chez le Siamois) (vison naturel) : corps brun chaud moyen et extrémités chocolat foncé. – Champagne mink : corps chamois crème, extrémités brun clair. – Blue mink : corps bleu-gris doux, extrémités bleu moyen à ardoise. – Platinium Mink : corps gris argenté très pâle, extrémités argentplus foncé. – Honey mink (vison miel) : corps doré à ambre abricot, extrémités brun rougeâtre. La C.F.A. ne reconnaît pas l’Honey mink.

Acheter un TONKINOIS

Retrouvez toutes les annonces de chats à vendre à proximité

Le TONKINOIS en quelques mots...

Ce chat, toujours en alerte, est remuant, joueur. Il a besoin d’espace car c’est un sportif, mais il est aussi assez fugueur. Très sociable avec ses congénères, doux et affectueux avec ses maîtres, il est tout de même moins exclusif que le Siamois. Il demande toutefois beaucoup d’attention et déteste la solitude. Son entretien se résume à un brossage hebdomadaire. Si un mariage Siamois-Burmese donne uniquement des Tonkinois, il faut savoir que l’union de deux Tonkinois donne statistiquement 50 % de Tonkinois, 25 % de Burmese et 25 % de Siamois ce qui explique que les Associations félines européennes ne considèrent pas cette race comme authentique.